Check list vacances au ski avec les enfants {free printable}

Je ne suis pas partie au ski étant petite avec mes parents, nous partions en revanche pour de belles vacances chaque été. Alors j’ai appris à skier tard, à l’âge adulte. Dans notre belle région PACA, les pistes de ski sont à moins de 3h de voiture donc il est rare que les enfants ne sachent pas skier, je trouve que c’est une vraie chance d’offrir cela à mes enfants.

Je suis tête en l’air de nature mais je me soigne alors souvent je fais des listes pour être sûre de ne rien oublier. Pour ces premières vacances au ski avec les enfants, je n’avais pas d’antécédent, j’étais donc un peu perdue pour préparer leur valise et ne rien oublier.
Finalement, j’ai oublié certaines choses et emporté beaucoup d’autres choses. Je me suis donc fait une check list pour les prochaines vacances. Il faudra simplement que je pense à l’utiliser l’année prochaine!

check-list-ski-magicitrouille

Note à moi même :

  • Étiqueter les affaires de ski  des enfants avant de partir (combinaison, gants, bonnet, casque, masque, boots…).
    En cas d’oubli, le sparadrap est super puisqu’il colle partout et on peut écrire le prénom des enfants dessus facilement au feutre, voilà pourquoi il figure sur ma check list (merci à ma copine qui se reconnaîtra)
  • Un sac à dos qui permet de porter les skis et le snow est mon prochain must have! (merci à notre sherpa qui se reconnaîtra), les mains restants libres pour les petits fatigués.

img_2734

  • Prévoir le chéquier pour payer la taxe de séjour et l’électricité aux propriétaires du chalet à la fin du séjour.
  • L’ESF prévoyait un encas pour nos petits mais si ce n’est pas le cas, il me faudra prévoir le sac à dos, la gourde d’eau et la boite à goûter ainsi que de quoi la garnir pour la durée du séjour.

Vous pouvez télécharger la check list gratuitement check-list-ski-magicitrouille ou cliquer sur la liste ci-dessus.

 

Vacances d’hiver à Abriès (Queyras)

img_2764

img_2776

Cette année depuis la naissance du Titou nous avons eu envie de vacances d’hiver avec les copains. Nous avons cherché une station familiale, où le domaine n’est certes pas grand mais le forfait raisonnable et qui puisse accuillir nos petits (2 ans, 3 ans et 4 ans). L’Homme a farfouillé, s’est renseigné pas mal (en Août, glups!) et nous avons choisi le petit village d’Abriès dans le Queyras.

img_2722

img_2765

Nos démarches ont été facilité car l’office de tourisme se charge de prendre notre cahier des charges et de nous trouver un logement adapté. Il se charge aussi de l’achat des forfaits que nous avons trouvé directement dans notre chalet à notre arrivée (pas de queue au caisse, youpi!). Nous avons réservé la garderie qui est couplée au jardin des neiges (avant 4 ans) et les Piou-Piou de l’ESF (à partir de 4 ans à Abriès).

img_2730

img_2771img_2803img_2806img_2807img_2821img_2841

img_2728img_2738img_2739

Nous sommes arrivés, sereins, dans un grand chalet tout à fait adapté pour nos deux familles. Nous avons profité d’une semaine entre découverte de la neige, de la glisse pour les petits, d’un peu de ski et de rires pour les grands. L’après midi débutait par une bonne sieste pour les petits et parfois même les grands, suivi par des balades, du VTT électrique, de la luge, des bonhommes de neige…

img_2785

Je suis ravie de cette semaine sans le rush des grandes stations. Pour sûr nous reviendrons aux beaux jours!

 

img_2751
Jolie création qui m’a fait pensé à l’arbre à voeux de Blisscocotte

img_2757

 

 

 

 

 

Expliquer l’amour aux petits

Un dimanche d’hiver 2017 en voiture, en fond sonore l’album des united kids qui tourne (un peu trop en boucle) ces derniers temps (au goût de nos oreilles d’adulte!) et la chanson « sauver l’amour », mais si vous la connaissez; celle qui scande « qu’est ce qui peut sauver l’amouuuur? »
– « Pourquoi ils disent ça les enfants? », « Pourquoi il faut sauver l’amour? »
Comment répondre à la question de ma petite citrouille de 4 ans sans me lancer dans un long récit, décrire l’amour, combien il est fragile, comment en prendre soin pour le sauver?

Bref, je suis presque revenue au temps des grands oraux d’école de commerce, mon plan détaillé en tête, je me lance!

Je décide d’expliquer l’amour filial, fraternel, l’amitié. J’explique qu’on peut se fâcher avec quelqu’un, être en colère contre lui et je prends pour exemple les chamailleries courantes avec son petit frère. J’ajoute que si on ne montre pas aux gens qu’on aime combien on les aime, ils ne peuvent pas le savoir, l’amour à tendance à être moins présent, jusqu’à presque disparaître. Alors pour ne pas qu’il disparaisse, pour le sauver, il faut toujours montrer aux gens qu’on les aime, leur dire, chaque jour.

Aider un copain, c’est montrer qu’on l’aime bien. Dire pardon à son petit frère c’est montrer qu’on l’aime. Faire un bisou à son papa c’est montrer qu’on l’aime. Faire un grand sourire à sa mamie c’est montrer qu’on l’aime, j’ai ajouté pour donner des exemples concrets à mes explications (un peu) nébuleuses.

Et en arrivant nous avons relu ce livre qu’on aime tant et qui illustre tellement bien notre conversation : 

Il explique et illustre merveilleusement bien l’amour maternel et donne lieu chez nous à de longues conversations. Souvent ma petite citrouille me demande à son coucher, comme le petit bonhomme de l’histoire : « dis maman est ce que tu m’aimeras toute la vie? ». Chaque fois, je suis émue et même la plus difficile des journées devient alors magique.

Voilà une petite anecdote de circonstances en ce 14 février, fête de l’amour. Parce qu’il me paraît bien important d’inculquer à mes petits combien l’amour, la douceur et la tolérance sont importants.

Catégories Mum

Construction party {2 ans du Titou} + free printable

Pour bien fêter les 2 ans de mon Titou et trouvé un thème, il m’a suffit de l’observer. Il est absorbé par un véhicule de chantier jaune que je lui ai ramené d’une virée au supermarché le jour de la rentrée des classes. Ce jour là, j’ai voulu marqué le coup pour ma poupée, j’ai failli à ma règle « pas de jouet sous licence » et lui ait offert une poupée Elsa Reine des neiges qui m’a valu un « merci ma super maman ». Bref, je ne sais pas si c’est la même chose chez vous mais je suis incapable d’acheter quelque chose à l’un de mes enfant sans en faire de même pour l’autre. Donc ce jour là Petit frère a gagné un engin de chantier jaune qui l’a absorbé de longs moments depuis.

Une fois encore, Pinterest a été mon meilleur ami. Nos amis anglo saxons ont des idées incroyables, presque sans limites, c’est dément. Ici, le défi est plus de faire le mieux possible avec le moins d’euro possible!

img_1353-1
Passion du moment
img_1360-1
Buffet du goûter, quelques engins et des bonbons
img_1412-1
Pour la fin d’après midi et retour au calme des petits monstres : un cahier de coloriage home made avec quelques images du net (en free printable en fin d’article)

img_1413-1

img_1383-1
Le gâteau d’anniversaire

img_1385-1

img_1366-1
La table des grands
img_1411-1
Petits sacs de bonbons pour remercier les copains d’être venus (étiquette en free printable en fin d’article)
img_1389-1
L’activité qui a eu du succès : le bac sensoriel

La décoration :

Pour la déco, j’ai repris l’idée des panneaux de chantier losanges oranges grâce à des assiettes en carton carrées que j’ai orientées de façon à créer un losange. J’ai tracé à la main les lettres dans du carton de récupération et ma poupée les a peintes en noir.
Les engins de chantier et la grue viennent du bac à jouet du Titou et du bon coin. Les gobelets ont permis aux enfants de boire dans de jolis verre et les restants ont servi de porte-bonbons.
Les petits drapeaux sont en free printable chez 1 et 2 et 3 doudous. Les panneaux de cghantier et les rubans jaunes et noirs sont imprimés du net aussi, les liens sont sur le board pinterest que j’ai créé pour l’occasion.

Le gâteau :

Nous étions nombreux pour le goûter, il fallait donc un gros gâteau : j’ai fait deux gâteaux moelleux au yaourt (j’ai remplacé la farine par  de la maïzena pour plus de moelleux et pour les allergiques au gluten. Je les ai collé entre eux avec du Nutella. J’ai recouvert le tout de chocolat fondu. J’ai appliqué de minis Kit Kat tout autour du gâteau et fait figé le tout au frais quelques heures. Au dernier moment j’ai fait des copeaux de chocolat à l’économe, posé le petit engin de chantier, quelques bonbons ronds au chocolat (type Kit Kat ball) et les 2 bougies!

Les activités :

J’ai préparé de la pâte à modeler maison, jaune et noire grâce à la recette de add fun and mix et du colorant alimentaire.

Le bac sensoriel a eu beaucoup de succès également avec des graviers du jardin, des feuilles et des écorces.

Le cahier de coloriage que j’ai réalisé sur word, a plu aux petites filles et les garçons l’ont emmené avec eux en fin d’après-midi ainsi que le petit sachet de bonbons en guise de remerciement. Il est disponible au format word (pour modifier le prénom ou l’âge (cliquez sur l’image ci dessous). Il faut l’imprimer au format A4 en mode « livret ».

img_1413-1
J’ai créé l’étiquette moi-même, vous pouvez la télécharger et l’utiliser si elle vous plaît en cliquant sur l’image ci-dessous.

etiquette-sac-bonbon

J’ai manqué de temps pour préparer tout ce que j’avais en tête comme ça (j’avais commencé mais les fortes pluies des jours précédents ont tout réduits à néant) :

Construction Birthday Party - Project Nursery:

ou ça qui aurait beaucoup plu au Titou, je garde l’idée sous le coude pour l’an prochain :

Rideau de ballons #DIY:
Dans le genre incroyable et bourse illimitée, il y a cela :

It's Ella's World Now: Everett's Construction Truck & Tool Party:

Mon Titou a été très gâté et a semblé très content d’être si entouré pour fêter ses deux ans. Nous avons passé une très belle journée avec notre famille de cœur; les amis!

Le cahier de coloriage
L’étiquette du sac de bonbons

Le sable qui te glisse entre les mains

Quelle sensation désagréable de confier son enfant à des personnes inconnues. On se doute que ces personnes sont qualifiées et qu’elles ont choisi leur métier par passion, par goût d’enseigner. Il faut l’espérer….

Je ne connais pas l’institutrice ni l’ATSEM qui s’occupe de ma fille chaque jour. Je la confie à l’institution publique en espérant que tout se passe bien pour elle, impuissante. Je ne sais pas ce qu’il se passe derrière la porte de la classe. Je ne sais pas si on lui parle avec douceur, si on la considère avec bienveillance. Je ne sais pas si on l’écoute, si on comprend ses besoins. 

J’espère que ma poupée s’adaptera à l’école. J’espère que l’école lui offrira l’épanouissement que chaque enfant mérite, qu’elle lui permettra d’apprendre encore et toujours.

Aujourd’hui je trouve qu’il y a beaucoup de temps vide, l’après midi surtout. La faute aux nouveaux rythmes scolaires nous a-t-on dit. Le mercredi est vide, dixit « je ne travaille pas le mercredi, je leur colle un dessin et puis voila ». J’espérais bien mieux pour ma poupette qui comme chaque enfant encadré et stimulé est capable d’absorber une multitudes d’informations et de s’enrichir de ses nouveaux savoirs.

J’ai l’impression de sable qui me glisse entre les doigts, impossible de faire autrement. J’espère que ce sentiment de mal aise me passera et que ma poupée s’épanouira à l’école.

Catégories Mum

En route pour une nouvelle année 

Les vacances à peine terminées, nous voilà repartis pour une nouvelle année scolaire. 

Ma poupée a fait sa rentrée à la maternelle. Quelle émotion ce premier matin où nous l’avons déposée dans sa classe. Pourtant habituée à être séparée de nous chaque matin pour la crèche. Elle a pleuré. Mes yeux étaient bien humides en partant. Elle est contente de ses premiers jours mais ne raconte rien. Tout semble se bousculer dans sa petite tête, beaucoup de choses à absorber, beaucoup de nouveautés. Pour le moment rien ne sort encore.

Le Titou a repris le chemin de la crèche. Il est dans la section des « grands », celle de sa grande sœur l’an passé. Il semble comme un poisson dans l’eau. 


Ils jouent de plus en plus ensemble, se chamaillent pour le meme jouet souvent mais leur complicité semble grandissante. Chacun fait des progrès. La poupée est en pleine période sensible du langage, des sons et de la lecture. Je me suis beaucoup renseignée et l’accompagne du mieux que je peux vers cet apprentissage des sons. Elle aime déchiffrer les syllabes, de petits mots, en écrire grâce non pas à un bel alphabet mobile mais grâce aux lettres aimantées du frigo ou aux alphas. Elle s’y attele dès qu’elle a 5 minutes. 


Le Titou a fait beaucoup de progrès de langage également, il questionne beaucoup « kescecé? », « é ou? ». Il semble chercher des choses toute la journée, et rassembler avec minuties tout ce qui lui tient à cœur. Il est clairement dans la phase d’ordre où chaque chose à une place et pas question de changer. Alors même que nous sommes en plein travaux et que la salle de bain est en pleine rénovation, je vous laisse imaginer comme c’est simple quand il retrouve sa brosse à dîner sur évier de la cuisine…

Il se réveille toujours en hurlant, je pèse mes mots, il ne pleure pas, il hurle vers 7h du matin, quelle que soit son heure de coucher. J’ai essayé de lui parlé, les câlins, les discussions, rien n’y fait! On me dit que c’est une phase… Elle ure bien longtemps cette phase…

Nous reprenons notre petite routine agréable avec un soleil radieux, ce qui donne du baume au cœur. 

J’espère repartir du bon pied et écrire ici tout ce que j’ai en tête et pas assez de temps pour le coucher par écrit ici!

Catégories Mum

Lucky girl

Il m’arrive parfois d’avoir de la chance. Je joue, je suis joueuse, mais toujours lorsque je contente de gagner ce pour quoi je joue, je ne suis pas joueuse compulsive. Et parfois, j’ai vraiment une chance qui me donne de sourire aux lèvre pendant plusieurs jours. Quelques mots arrivés dans ma boîte mail m’ont mis en joie. J’ai gagné la DeboBox de DeboBrico lors du petit jeu réparé pour les 4 ans de son blog.

cropped-logo2
DeboBrico est, sans nul doute, le blog que j’ai le plus de plaisir à lire. Son blog est joyeux, simple. Son auteur est humble et n’écrit pas les même articles que toute la blogo, elle n’habille pas ses enfants avec des vêtements au prix indécent et ne nous assomme pas de photos d’objets aussi bons que coûteux.

Lire la suite de « Lucky girl »

Catégories Mum