Petit bébé deviendra grand!

Une semaine s’est écoulée depuis mon dernier article.

J’essaye de prendre mes marques avec petite citrouille. Mon Homme m’aide beaucoup et heureusement! Nous avons établi une petite organisation pour la nuit; il s’occupe de la puce jusqu’à son dernier biberon (entre 23h et 00h30 selon les jours), pendant ce temps je dors et je prends le relai pour les biberons suivants (entre 3 et 4 heures et entre 6h et 7h30 selon les jours). Petite citrouille mange bien et se rendort aussitôt la nuit. La journée, elle dort moins, en tout cas, moins profondément. Du coup, j’ai du mal à me détendre et à dormir la journée, je crains toujours de m’endormir pour trop peu de temps…

Les biberons lui profitent bien car elle a pris 400 grammes depuis la semaine dernière, elle pèse désormais 2,720kg!

J’ai des angoisses le soir aussi, j’ai peur d’être seule avec Petite Citrouille. Pourtant, je n’ai pas peur de mal faire, je me sens plutôt à l’aise dans les soins que je lui prodigue. Mais je n’ai pas envie d’être seule le soir. J’angoisse quand l’Homme doit s’absenter (au sport ou pour le boulot). Après avoir été très entourée durant plusieurs semaines, après avoir été sous microscope durant toute la grossesse, je me sens un peu abandonnée. Pourtant, qu’est ce que j’en avais marre de l’hôpital!!
Je n’explique pas trop ces petits moments d’angoisse. Je sais que cela passera quand nous pourrons avoir une vie plus « normale ».

Les médecins de néo-nat nous ont bien mis en garde contre les virus qui peuvent vite dégénérer chez les petits bébés. Nous veillons donc à ce qu’elle n’aille pas encore dans les bras des visiteurs et évitons les visites des enrhumés et autres grippeux… Bientôt elle sera plus grande, plus forte, nous pourrons plus sortir et j’aurais l’impression de plus maitriser mon emploi du temps. Actuellement, je suis un peu « esclave » des heures de biberons. Je sais que je me focalise trop dessus, il faut que je me détende à ce sujet.

Petit à petit les angoisses de fin de grossesse et de la naissance vont s’apaiser, s’éloigner. Petit à petit, je pourrais profiter plus tranquillement de mon bébé, qui est là, qui va bien!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s