RCIU – Retard de croissance intra uterin

Baby-girl-1545-copie-1.jpgLe magazine Parents de Novembre 2013 publie un dossier sur le retard de croissance intra uterin. Voici le type d’article que j’aurais aimé lire durant ma grossesse. On y trouve des informations basiques (de celles que j’ai tout de même dû glaner sur internet), quelques témoignages de parents de touts petits bébés.

Le dossier a l’énorme mérite de faire connaître le RCIU au grand public. Tout cela nous paraît loin tant que l’on y a pas été confronté.

Quelques extraits :

« Ces bébés miniatures pèsent moins de 2,5kg à terme. en cause, un retard de croissance in utero (ou RCIU), avec parfois des séquelles importantes. En France, 800 000 nouveau-nés par an sont concernés, mais les traitements sont encore trop rares. Zoom sur cette pathologie au coeur d’une vaste mobilisation, la Marche des bébés, le 13 octobre prochain, en partenariat avec Parents. »

« Le RCIU est une notion complexe : le foetus a un poids insuffisant comparé à son âge gestationnel (hypotrophie), mais la dynamique de sa courbe de croissance, régulière ou avec un ralentissement, voire une cassure, est tout aussi fondamentale pour poser le diagnostic. « En France, un bébé sur 10 est touché par cette pathologie. Mais, on le sait moins, c’est aussi la première cause de mortalité des bébés! », explique le Pr Braud, chef du service de néonatologie à Robert Debré. »

« L’insuffisance placentaire serait ainsi responsable d’environ 30% des cas de RCIU… »

« Les causes du retard de croissance sont multiples. On suspecte des maladies chroniques – diabète, anémie sévère-, des produits -tabac, alcool… et certains médicaments. L’âge avancé de la mère ou sa maigreur (IMC inférieur à 18) pourraient aussi perturber la croissance du bébé. Dans seulement 10% des cas, on retrouve une pathologie foetale, comme une anomalie chromosomique. Mais toutes ces causes possibles font appel à des mécanismes encore mal compris. Et dans 40% des cas de RCIU, les médecins n’ont pas d’explication.

Il y a un passage sur le peu de traitements existants pour palier le RCIU mis à part la surveillance médicale accrue.

Je tiens le dossier à disposition pour celles qui aimeraient le lire complètement. Il n’est pas disponible sur Internet.

Moi ce qui m’inquiétais durant ma grossesse, c’étaient les conséquences à long terme du RCIU. Et c’est bien pour cela que je veille à rédiger régulièrement l’avancée de ma Petite Citrouille, pour informer ceux et celles qui souhaitent l’être. Il n’y a pas de témoignages d’enfants aujourd’hui agés de 8 à 12 ans.

C’est d’ailleurs un article que j’aimerais faire, si les mamans qui m’ont bien soutenus durant ma grossesse sont interessées pour y participer, qu’elles n’hésitent surtout pas à se manifester. Je pense notamment à « Banane », « Clochette & Cie« , et toutes celles qui ont été dans cette situation et qui m’ont beaucoup soutenues durant ma grossesse.

Plus d’infos sur le RCIU :
– Mini reportage TF1
– Interview sur France Info de la journaliste de Parents, Emmanuelle Chantepie qui a rédigé le dossier
– Petits articles sur enceinte.com : ici et
– et les autres articles que j’ai déjà rédigés : ici et

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s