La douce mélodie

Il est de ces petites idées qui trottent dans la tête. une petite mélodie, puis un refrain et une chanson qui ne quitte plus la tête. L’idée d’un deuxième bébé est venu s’ancrer dans ma tête, on en parle en rigolant avec l’Homme, comme d’une douce idée qui arrivera bientôt, pas tout de suite, c’est un peu tôt, on va attendre.

Et puis ce doute, la musique qui revient, qui ne me quitte plus. Un passage à la pharmacie et ce moment un peu fou où le test de grossesse affiche une jolie barre bleue. Mon coeur qui bat à la chamade. La trouille. Le bonheur. Les larmes. les rires.

Autant j’ai attendu longtemps ce moment pour Petite Citrouille, autant cette grossesse est une surprise. Je ne peux que me ranger devant l’étrangeté de la vie et de cette situation : une grossesse surprise alors même que je suis sous contraceptif! Encore dans les toilettes, je pense à ces longues heures où j’ai haïs les hyperfertiles, enceintes en C1. Mevoilà, de ce côté, enceinte en C-« jenesaiscombiendemois ».

Je ne sais pas combien de temps il nous aurait fallu pour prendre la décision de « faire » un deuxième bébé. Peut être même qu’on se serait lovés dans cette situation bien confortable d’un couple avec un enfant. C’est vrai que c’est facile, un enfant. Plus notre Petite Citrouille grandit moins nous avons besoin d’adapter notre quotidien. Aurions-nous eu envie de nous replonger dans les couches et les biberons? En aurions-nous eu le courage?

Tandis que là, le désir était présent et la vie a agi pour nous. Alors oui, le quotidien va sans doute être un petit peu difficile. Deux bébés en bas âge mais pas du même âge qui n’ont pas les même besoins. Deux sièges autos, deux lits parapluie, deux sacs à langer, deux…

On est heureux de ce joli coup du sort, de ce presque « coup de pied au derrière », un peu désemparés. Pour ma part, je me détache encore de la grossesse, même si je me projette très bien avec un nouveau-né bientôt à la maison. Je suis un peu inquiète de revivre une grossesse difficile même si rien ne présume que le RCIU se reproduira. Et à la fois, je réalise le bonheur de vivre une grossesse qui est arrivée si facilement. Je mesure le bonheur d’avoir bientôt deux enfants alors qu’au départ, c’était loin d’être gagné!

Aujourd’hui, je suis retournée dans le cabinet du Docteur R., celui là même où je suis venue tant de fois pour suivre la croissance intra-uterine de ma Petite Citrouille. Cette fois, une petite boule au ventre, j’ai vu un petit coeur clignoter, et en suis ressortie, gonflée de bonheur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s