Rétrospective et prospective

2014 a été une année bien remplie, une actualité riche, pas toujours glorieuse ni gaie.

Le virus Ebola m’a marqué, cette propagation si rapide, ces pays déjà démunis, encre affaiblis par ces milliers de morts. J’ai ressenti une injustice quand les pays occidentaux se sont bougés et ont aidé lorsqu’ils ont senti que le virus pouvait arriver sur leurs terres également, quel égoïsme ambiant!
La mode du solfie m’a fait sourire, m’a séduit, m’a amusé aussi parfois.
Cette bonne blague de la SNCF qui commande des rames trop larges pour ses quais, faut-il en rire?
Les articles sans fin sur notre cher président décadent, ses frasques amoureuses avec Julie Gayet, Valérie Trierweiler qui bat le pavé pour promouvoir son livre, qui s’arrache comme des petits pains… Faut-il en pleurer?
Le cache cache incessant de Sarkozy avec les médias, ce faux suspens, ses arguments connus d’avance, du réchauffé qui fait pleurer!
La nouvelle expression « phobie administrative » qui nous montre la partie émergente de l’immense iceberg des avantages accordés à certains, des passes droits et autres tricheries… là on pleure!
On pleure aussi quand Georges rompt son célibat et se marié à Venise, rien que ça, mesdames!
On pleure quand on perd notre Robin Williams, on re-re-re voit ses films et on garde en tête une jolie citation du cercle des poètes disparus :  » Carpe Diem : Profitez du jour présent mes amis, que votre vie soit extraordinaire »
Et puis il y a Kate, qui continue son petit bonhomme de chemin avec une deuxième grossesse annoncée (décidément elle fait tout comme moi!)

Et puis il y a eu mon année :
En janvier, nous fêtons le premier anniversaire de notre petite merveille. Quelques jours plus tard, j’apprends que nous finirons l’année à 4!
En février, je suis partie quelques jours en vacances avec Raphaelle et des amies au ski. Un petit têtard dans le ventre et quelques angoisses sur l’avenir avec deux bébés…
En mars, j’ai eu 30 ans, peu fêté, reporte à l’année prochaine (oui j’aime souffler mes bougies accompagnées de champagne!)
En avril, mon ventre s’arrondit, la grossesse plus sereine que la première, nous mettons la terre entière au courant et nous partons quelques jours visiter l’Italie. Nous savons que notre prochaine escapade à l’étranger à deux ce sera sans doute pas pour tout de suite.
En mai, nous avons baptisé notre petite Raphaëlle. Une jolie fête. Des beaux souvenirs.
Et puis nous avons aussi dit au revoir au grand père paternel de l’Homme.
En juin, nous nous mettons en quête d’une maison à acheter.
J’ai fait la Marseillaise des femmes enceinte pour la seconde fois (la première fois j’étais tout juste enceinte, je l’apprenais la semaine suivante!). J’ai participé en marchant pendant que les deux autres meme red de mon équipe (ma sœur et ma maman) couraient, elles!
En juillet, nous avons assisté à un baptême auquel je repense souvent, nous avons marié mon dernier copain de promo célibataire (aïe!), nous avons fêté une amie diplômée infirmière, dernière soirée entre copains, la bande au complet.
En août, nous avons passé du bon temps aux Saintes Maries de la Mer mais nous avons aussi perdu un ami très proche dans un accident de la route. Nous nous sommes aussi vus accepter notre proposition d’achat pour la maison de nos rêves que nous cherchions depuis de longues semaines. Le mois le plus ambivalent de ma vie me semble t il.
En septembre, je prépare l’arrivée de mon petit lutin, les cours de préparation a l’accouchement, les petits vêtements à trier et à laver… Nous continuons notre quotidien avec l’amère impression de devoir profiter de la vie plis qu’avant encore.
En octobre, mon petit lutin arrive après un aller retour express à Paris . L’accouchement rêvé presque comme décrit dans les livres. C’était une journée étrangement chaude pour un automne. Un très beau souvenir que cette jolie naissance.
En novembre, nous prenons nos marques à 4, les nuits sont courtes, j’ai l’impression que nous n’y arriverons jamais !
En décembre, la vie devient plus légère nuit Sallonge bébé dort bien mieux. Nous signons pour notre maison et avons les clés le 18 décembre. C’est le début d’une nouvelle vie! C’est presque à regret que nous partons fêter Noël dans ma famille et que nous laissons cette jolie maison vide en attendant de s’y atteler pour les travaux et d’y aménager enfin courant mars (euh… Mars avec combien de retard?)

Je vous souhaite à tous un bon réveillon finir cette année 2014 et je vous dis à très bientôt pour les traditionnels vœux et les bonnes résolutions!

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/1a1/57756348/files/2014/12/img_0102-0.jpg

Une réflexion sur “Rétrospective et prospective

  1. anniefleur1806

    Une très jolie année pour vous , quel bonheur de vous lire ! Deux adorables petits , et une nouvelle maison à aménager , de bien jolis projets pour 2015 .
    Je vous souhaite à tous les 4 , une merveilleuse année ,pleine de bonheur , de rire , de santé et de surprises .
    Amities et bisous sur les joues des petits .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s