Avant

Avant je lui serais rentrée dans le lard, mais aujourd’hui j’ai appliqué RIE et les conseils de Janet comme avec mes enfants.

Avant j’aurais fondu en larmes devant tant de frustration et d’absurdité, mais aujourd’hui j’ai pensé à mes deux petites têtes blondes et me suis dit qu’il y avait bien plus grave dans la vie.

Avant j’aurais hurlé de rage une fois à l’abri dans ma voiture, mais aujourd’hui j’ai mis ma chanson préféré à tue tête, ai chanté comme une ado et ai roulé vers la crèche.

Avant j’aurais ressassé ma journée pourrie toute la soirée, mais aujourd’hui je les ai mangé de bisous, les ai fait rire, les ai câliné et les ai aimé aussi fort que je peux.

Quand ma journée de travail est pourrie, quel plaisir intense de réaliser que j’ai un foyer, une famille, un mari aimant et savoir combien ils m’apportent, relativiser et savoir que ma vie c’est eux, c’est la joie et l’amour qui règne autour de moi au quotidien. Et puis quel soulagement de pouvoir coucher mes sentiments par écrit ici et les exorciser pour que demain soit meilleur.

Dans ses yeux

Il y a l’interrogation devant des pleurs non identifiés

Il y a la panique quand manger un gros morceau fait tousser

Il y a la tendresse quand ses petits mains caressent son visage

Il y a la fierté quand il découvre une nouvelle acquisition motrice

Il y a l’amour quand deux petites syllabes s’échappent de sa bouche … « Papa »

Ses yeux de Papa